Les 7 corps de notre Être Global

1- la dimension physique

*le corps physique : notre corps dense qui exprime ce qui est né dans nos corps plus subtils est appelé le corps de nourriture dans les Vedas de la tradition indienne.

Il est le corps des expériences incarnées, constitué de chair et de sang, et délimité par notre peau.

Il est relié plus particulièrement au chakra racine et au monde minéral.

*le corps éthérique : parfois appelé corps énergétique ou vital parce qu’il met en mouvement le corps physique en le nourrissant de l’énergie vitale (Prana, Qi, …).

Il est très proche du corps physique dont il épouse les formes.

Sensible aux énergies ambiantes, il capte à notre insu les influences de notre environnement.

Les maladies comme les guérisons sont d’abord intégrées dans ce corps énergétique avant d’atteindre le corps physique.

En forte résonance avec le chakra sacré, il est en lien avec le monde végétal.

2- la dimension émotionnelle

Les émotions sont les couleurs de la vie et sont toujours justes car elles proviennent de notre Être global. Elles disent quelque chose d’authentique de nous et de notre histoire.

Malheureusement, en raison de la compréhension étriquée de l’égo, le mental refuse, bloque, nie, refoule beaucoup d’émotions qui dérangent.

Souvent, pourtant, ce sont des «main tendue» de notre Être pour aller libérer une peur ou souffrance ancienne.

*le corps astral : On le nomme aussi corps émotionnel parce qu’il est constitué de nos émotions.

Il ressent et diffuse l’Amour, rayonnant sous l’effet de pensées positives et se rétractant sous l’effet des émotions comme la colère, la peur ou la tristesse.

Il est supposé être relié au corps énergétique par le fil d’argent qui se rompt à la mort physique.

Il est appelé astral par sa capacité à se détacher du corps physique durant le sommeil.

Mobile, il permet de se déplacer dans les rêves. C’est lui qui permettrait les voyages hors du corps.

Il se régénère au contact de la lumière des astres solaires, comme le chakra du plexus solaire auquel il est relié.

Il est aussi en correspondance avec le monde animal.

3- La dimension mentale

Le mental conditionné occupe presque tout le champ de notre attention tant que nous n’avons pas, depuis l’espace du Cœur, nourrit notre mental-égo et ouvert notre esprit aux facultés globales de l’Être.

Il nous maintient dans un mode séparé, limité, souffrant dans lequel nous sommes totalement inaptes à comprendre le vivant car déconnecté de la Réalité.

Dans ce « mode déconnecté », sont également inaccessibles et/ou impossibles : la juste compréhension, l’acceptation, la transformation, le pardon, la libération intérieure, les aptitudes d’auto-guérison…

Les facultés du mental inconditionné (ou mental supérieur), l’intelligence du Cœur nous placent en « mode connecté » à tout notre Être et principalement à notre Présence consciente et à notre dimension profonde, ses ressources, facultés et potentiels.

*le corps mental : Le mental (mental conditionné) est un ensemble de programmes appris qui permettent d’interagir avec les évènements.

Notre cadre de référence est fait de nos croyances, de nos valeurs (pensées que nous croyons vraies et que nous estimons importantes).

Il accumule un savoir qu’il classe afin de pouvoir réagir aux stimuli extérieurs par des raisonnements automatiques adaptés. Il fonctionne selon la logique, l’imagination et la foi.

Dans sa partie plus profonde, le corps mental (mental inconditionné) est fait d’intuition, de connaissances innées.

Il peut créer involontairement les formes pensées qui sont le résultat inconscient de nos obsessions et angoisses récurrentes, ainsi que volontairement les visualisations créatrices.

C’est sur ce plan que l’on peut se relier télépathiquement.

Déplacer notre attention de notre mental-égo (mental conditionné) vers le mental supérieur (mental inconditionné) se fait depuis l’espace du cœur, relié au chakra du cœur.

4- la dimension spirituelle

*le corps causal : est le corps de la mémoire lointaine, en lien avec les causes de notre existence, le rêve de nos ancêtres, les mémoires de nos vies antérieures (pour les adeptes des théories de réincarnation).

Les traumatismes du passé y sont inscrits comme des mémoires, mémoires inconscientes de notre vie prénatale, transgénérationnelles, individuelles et collectives, dans nos cellules (mémoires cellulaires).

Il est relié au chakra de la gorge.

*le corps bouddhique (ou de félicité) : est le corps de la vision intérieure intuitive de la connaissance, la sagesse, la conscience que nous sommes en interactions avec toutes choses.

C’est le corps de l’Amour inconditionnel, de la compassion.

Il est relié au chakra du 3ième œil.

*le corps atmique (ou Christique) : est le siège de la conscience cosmique, également appelé corps Divin.

Il est le corps de la conscience de l’Unité.

Il nous reconnecte à la conscience du Divin, du Sacré.

Ce corps est relié au chakra coronal.